Réseau CourtaPro.ch

Le guide pratique du développement personnel et de la réalisation de soi

Mon-developpement-personnel.ch

Accueil Accueil
Site: Tout-simplement Site: Tout-simplement
Le développement personnel > Le développement personnel >
1- Evoluer vers le simple > 1- Evoluer vers le simple >
2- Evoluer vers l'authenticité > 2- Evoluer vers l'authenticité >
3- En quête de l'Ultime > 3- En quête de l'Ultime >
4- Désir d'infini > 4- Désir d'infini >
5- L'Homme à la Barre > 5- L'Homme à la Barre >
6- Vivre plus heureux > 6- Vivre plus heureux >
Ma carte du monde > Ma carte du monde >
Téléchargez nos guides



 

Ce texte vous intéresse ?
Il est contenu dans le guide gratuit: "En quête de l'Ultime "

Chronique d’une révolution intérieure

Je suis né dans un monde dit moderne, mais depuis des années, je vis et j’évolue dans un monde post-moderne. Il m’a fallut beaucoup de temps pour simplement prendre conscience de cette mutation. J’ai d’abord résisté, j’ai même campé sur des positions conservatrices, sécurisantes … aliénantes.

On quitte difficilement un monde connu, tissé de valeurs stables comme l’idée d’un progrès continu, un monde avec son goût pour la raison, sa confiance indéfectible dans la science et la technique, son attrait pour la vie matérielle et la consommation de masse … Mais ce monde-là m’a lassé.

Sur le plan religieux, j’ai évolué, dans ma jeunesse, dans des communautés évangéliques et charismatiques fondamentalistes qui considéraient que l’idéal de l’église primitive était ce qu’il fallait vivre aujourd’hui. Ma vision spirituelle était dirigée vers le passé, l’âge d’or du christianisme, l’origine. Ma langue était « le patois de Canaan ». Je me suis fait évangéliste, vivant en caravane pour annoncer la bonne parole.

Par la suite, j’ai muri, en perdant beaucoup d’illusions sur moi et le monde, dans un milieu réformé libéral avec son attrait pour un évangile rationnel et mis au goût du jour d’une société sécularisée. J’y ai même exercé un ministère diaconal sur les foires et marchés comme missionnaire diffusant la Bible, mais aussi en paroisse, assistant un pasteur, où j’ai prêché, animé un groupe de jeunes.

C’est alors que j’ai passé par la nuit, la nuit de la dépression, mais aussi la nuit spirituelle où tous les repères sécurisants disparurent, où les certitudes importées qui avaient rigidifiés ma vie se liquéfièrent, où j’affrontai les circonstances de ma naissance, où je voulu changer de nom de famille, où les envies de mourir se firent pressantes, où la révolte contre Dieu et la vie, la rage aussi m’habitèrent … où je découvris la spiritualité carmélitaine avec Jean-de-la-Croix, mon guide dans la nuit. Je suis même devenu catholique.

Depuis le début des années 2000, j’ai arrêté mes pérégrinations ecclésiales, lassés par les doctrines péremptoires ou le manque de substance, déçu par les spiritualités formatées ou frelatées, par des morales étriquées. Moi qui avait beaucoup parlé et prêché, je me suis fait silencieux. Dix années de silence, de maturation, de décantation, de dépouillement, de vide, de remise en question radicale.

Mais ma quête a continué, s’est approfondie, parfois j’ai touché au fonds de ma profondeur.

Aujourd’hui, je sens que le moment de reparler est arrivé.

Je sens que je suis devenu citoyen de fait de ce monde post-moderne où la Vérité ne peut plus être prêchée avec une autorité qui surplombe l’individu, où les systèmes de pensées qu’ils soient philosophiques ou religieux sont récusés, où les notions de croissance infinie et de consommation effrénée marquent le pas, où le tragique de la vie n’est plus occulté ou mis en marge, mais affronté avec lucidité, où l’humain n’est plus uniquement un animal rationnel, une machine à produire, mais un être avec une vie intérieure qui fluctue au vent de l’incertitude et des rencontres, qui se cherche, qui est en quête de sens pour sa vie, où l’expérience personnelle et l’intuition sont valorisées, même si elle sont relativisées, n’étant plus la Vérité mais une vérité parmi d’autres, où dire que l’on a une vie spirituelle sans être pratiquant d’une religion n’est plus un blasphème.

Les fondamentalismes de tous poils, religieux, écologistes, végétaliens, décroissants etc sont actifs plus que jamais. Dans ce monde pétris d’incertitudes, leurs prises de positions fermes, voire autoritaires, rassurent certains, séduisent mêmes, pervertissent parfois. Ils se cuirassent de certitudes et d’idéologies pour affronter une vie qui est sortie du cadre sécurisant dont ils ont la nostalgie. Ils oublient que chez l’homme, le squelette est intérieur au corps et permet son agilité, son adaptation et sa solidité. Porter une cuirasse rigidifie la vie et diminue la mobilité et la capacité de s’adapter à un monde en mutation.

Pour ma part, la vraie solidité, la vraie sécurité sont une conquête de la vie intérieure, d’une vie spirituelle qui trouve en soi ses ressources et sa force, au travers de tâtonnements, d’échecs, de désillusions, de révoltes, de nuits, d’intégration de tous ce que je suis, l’ombre et la lumière, le mal et le bien, ce que j’appelle la réalisation de soi.

Le fruit de cette vie spirituelle est d’être un homme incarné, enraciné en sa profondeur qui ouvre sur l’Ultime, un homme authentique.

Ce n’est pas facile, mais c’est un chemin, parmi d’autres, qui donne du sens, c’est une manière pour moi de vivre debout.

Thierry Feller

N’gaparou (Sénégal) - Janvier 2012

 

 

 
< Précédent   Suivant >
La réalisation de soi


Nouveau site:
Tout-simplement.swiss
En chemin vers l'essentiel ... tout simplement !
Des textes et des vidéos !

Mieux se connaître pour réussir sa vie
Tous nous cherchons le bonheur au sein des tracas de la vie, de ses exigences, des attentes des autres.
Pourtant, une existence humaine se construit année après année. Des buts sont nécessaires, ainsi qu'un chemin possible pour atteindre la réalisation de soi.
Voici quatre guides (e-books en téléchargement gratuit) pour vous accompagner dans votre développement personnel:
1. Évoluer vers le simple : Comment gérer ses ressources, ses biens extérieurs
2. Évoluer vers l'authenticité : Comment prendre contact avec son être profond
3. En quête de l'Ultime : Comment traverser la crise qui ébranle nos fondations
4. Désir d'infini : Comment s'ouvrir à la plénitude et se dépasser


Thierry Feller

Consultez mon profil
Ce qu'ils en disent :-)

Image Active


Pseudo: thierry.feller