Réseau CourtaPro.ch

Le guide pratique du développement personnel et de la réalisation de soi

Mon-developpement-personnel.ch

Accueil Accueil
Site: Tout-simplement Site: Tout-simplement
Le développement personnel > Le développement personnel >
1- Evoluer vers le simple > 1- Evoluer vers le simple >
2- Evoluer vers l'authenticité > 2- Evoluer vers l'authenticité >
3- En quête de l'Ultime > 3- En quête de l'Ultime >
4- Désir d'infini > 4- Désir d'infini >
5- L'Homme à la Barre > 5- L'Homme à la Barre >
6- Vivre plus heureux > 6- Vivre plus heureux >
Ma carte du monde > Ma carte du monde >
Téléchargez nos guides



 


Ce texte vous intéresse ?
Il est contenu dans le guide gratuit: "Évoluer vers l'authenticité "

Accepter l’angoisse sans fuir dans la distraction

Prendre conscience que l'homme n'est pas le centre de l'Univers, que le monde ne tourne pas autour de lui, qu'il est un simple chainon du processus d'évolution, actuellement le dernier, et enfin que son Moi conscient n'est plus maître chez lui l'interroge profondément:

D'où viens-je ? qui suis-je ? où vais-je ?

En fait la vraie question est : Qu'est-ce qui fait l'être de cet être-là que je suis ?

L'homme fait l'expérience intime et douloureuse de l'inadéquation entre les questions qu'il se pose et les réponses qu'il peut trouver dans le monde. Trop de questions, pas assez de réponses !

Il est saisi par une sorte de stupeur et peut reprendre à son compte cette parole de Pascal: « Quand je considère la petite durée de ma vie absorbée par l'éternité précédant et suivant, le petit espace que je remplis et même que je vois, abîmé dans l'immensité des espaces que j'ignore et qui m'ignorent, je m'effraie et m'étonne de me voir ici plutôt que là, car il n'y a pas de raison pourquoi ici plutôt que là, pourquoi à présent plutôt que lors. Qui m'y a mis ? Par l'ordre et la conduite de qui ce lieu et ce temps a-t-il été destiné à moi ? »

Il en arrive à vivre une sorte de renversement: ce n'est plus lui qui interroge en vain le monde, mais c'est le monde qui le met à la question, qui lui demande de justifier son existence.

Cette expérience, c'est l'angoisse.

L'angoisse n'est ni la peur ni l'anxiété. La peur est toujours motivée par une cause subite, un autre être, un objet, un événement.

L'anxiété est anticipation sur quelque chose que l'on redoute.

L'angoisse est sans cause !

"L'angoisse est le vertige de la liberté" (Kierkegard). L'homme se découvre libre, mais d'un liberté finie. Il ne peut pas tout, mais il peut beaucoup. Son désir tend vers l'infini. Sa liberté va jusqu'à la possibilité de supprimer son être.

Son angoisse n'est pas la peur de mourir, mais d'avoir à mourir parce qu'il se sait fini.

L'angoisse est le privilège de l'homme ... peut-être, avons-nous enfin trouvé ce qui le distingue des animaux ? 

L'angoisse d'être est une composante inhérente à notre condition humaine.

L'homme fuit son angoisse par la distraction

Il est peu d'hommes et de femmes qui acceptent sans résistance de se laisser interpeler par ces questions existentielles: D'où viens-je ? Qui suis-je ? Où vais-je ? Quel est le sens de ma vie ? Qu'en est-il de ma mort ?

De temps à autre, pourtant, des événements tels que la mort d'un proche ou d'une connaissance, la souffrance physique ou morale, un licenciement, etc. font surgir en nous ces questions existentielles exigeantes. Nous sommes troublés, voire ébranlés.

Mais passé le choc, nous retournons à notre vie quotidienne. L'important n'est-il pas de vivre et de vivre bien, nous disons-nous. Et nous passons à autre chose.

En fait,  nous conjurons notre angoisse en nous distrayant. Pour nous, nous distraire signifie se divertir, se délasser et c'est essentiel avec les vies surchargées que nous avons. Mais se distraire signifie aussi se détourner, se libérer de ...

En y regardant de plus près, nous pouvons découvrir que nous sommes des champions pour nous distraire, nous détourner, nous libérer de cette sensation diffuse et désagréable: l'angoisse d'être avec ses questions auxquelles nous ne trouvons pas de réponse.

Nous encombrons  notre existence de biens plus ou moins inutiles, d'activités non signifiantes pour nous, de relations interpersonnelles peu gratifiantes, de connaissances superfétatoires (= qui s'ajoutent sans nécessité) pour une très bonne raison souvent inconsciente: nous sentir plein, alors qu'au plus profond de nous, nous nous sentons vide.

En fait, nous encombrons notre vie pour échapper à nous-mêmes ! Nous préférons vivre à la surface de nous-mêmes et éviter de descendre dans notre profondeur inconnue et affronter notre ombre, notre angoisse d'être.

Nous vivons à la surface de nous-mêmes, tout en sachant bien que nous sommes différents de ce que nous laissons transparaître.

Au final, nous ne savons plus qui nous sommes vraiment. Nous ne sommes plus qu’un être emprunté … nous avons perdu notre authenticité.

Notre stratégie de distraction de l'angoisse d'être a fait de nous un être superficiel qui trompe son monde et se trompe lui-même.

En fait, même si ce constat paraît sévère, nous nions ce qui fait de nous un être humain et qui nous distingue des animaux: notre angoisse d'être !

 
 

 
< Précédent   Suivant >
La réalisation de soi


Nouveau site:
Tout-simplement.swiss
En chemin vers l'essentiel ... tout simplement !
Des textes et des vidéos !

Mieux se connaître pour réussir sa vie
Tous nous cherchons le bonheur au sein des tracas de la vie, de ses exigences, des attentes des autres.
Pourtant, une existence humaine se construit année après année. Des buts sont nécessaires, ainsi qu'un chemin possible pour atteindre la réalisation de soi.
Voici quatre guides (e-books en téléchargement gratuit) pour vous accompagner dans votre développement personnel:
1. Évoluer vers le simple : Comment gérer ses ressources, ses biens extérieurs
2. Évoluer vers l'authenticité : Comment prendre contact avec son être profond
3. En quête de l'Ultime : Comment traverser la crise qui ébranle nos fondations
4. Désir d'infini : Comment s'ouvrir à la plénitude et se dépasser


Thierry Feller

Consultez mon profil
Ce qu'ils en disent :-)

Image Active


Pseudo: thierry.feller