Réseau CourtaPro.ch

Le guide pratique du développement personnel et de la réalisation de soi

Mon-developpement-personnel.ch

Accueil Accueil
Site: Tout-simplement Site: Tout-simplement
Le développement personnel > Le développement personnel >
1- Evoluer vers le simple > 1- Evoluer vers le simple >
2- Evoluer vers l'authenticité > 2- Evoluer vers l'authenticité >
3- En quête de l'Ultime > 3- En quête de l'Ultime >
4- Désir d'infini > 4- Désir d'infini >
5- L'Homme à la Barre > 5- L'Homme à la Barre >
6- Vivre plus heureux > 6- Vivre plus heureux >
Ma carte du monde > Ma carte du monde >
Téléchargez nos guides



 

Reprendre la maîtrise de ses activités


Ce texte vous intéresse ?
Il est contenu dans le guide gratuit: "Évoluer vers le simple " .

Le signe de l'encombrement: la perte de plaisir

L'encombrement d'activités dans notre vie peut nous conduire à l'épuisement et à la dépression. Le symptôme imparable que nous sommes sur ce chemin est le manque de plaisir dans ce que l'on fait. Le plaisir est une conséquence naturelle du bon fonctionnement de notre corps et de notre psychisme. Une fonction qui s'exécute correctement crée du plaisir.

Dés le moment, où dans notre activité, le plaisir disparaît, il convient de procéder au désencombrement. Notre corps ou notre psychisme nous envoient un signal:

STOP ! C'est le moment de s'arrêter et de réfléchir.

Nous poser les bonnes questions

Il s'agit de faire l'inventaire de toutes ses activités, tant professionnelles, que familiales ou de loisirs et se poser les bonnes questions. La démarche est comparable à celle adoptée pour le désencombrement matériel.

Cette activité est-elle nécessaire ? ou si je la supprime, quelque choses de nécessaire à ma vie ou à celle de mes proches va-t-il me manquer ? La réponse est oui: alors je la garde.

Si la réponse est non, je me pose une autre question: Cette activité est-elle utile et signifiante pour moi ?  ou si je l'arrête, quelque chose d'utile à ma vie ou à celle de mes proche ou de signifiant va-t-il me manquer ? La réponse est non: alors je l'arrête.

Si la réponse est oui, je me pose encore une dernière question:  Quelles sont les vraies raisons pour lesquelles je pense que cette activité est utile à ma vie ?

On distingue alors deux sortes d'utilités:

  • L'utilité fonctionnelle: grâce à cette activité, je peux faire ceci ou cela et ce que je peux faire est utile à ma vie ou par cette activité, ma vie est embellie. Elle m'apporte un plus.
  • L'utilité compensatoire: par cette activité je trompe mon ennui, j'obtiens de la reconnaissance.

S'il s'agit d'une utilité compensatoire, c'est déjà une bonne chose de le réaliser, mais peut-être pas de la supprimer rapidement.

Il est plus opportun d'analyser les causes de son ennui ou de son besoin de reconnaissance et de les traiter. L'ennui et le besoin de reconnaissance sont des symptômes de quelques chose qui ne va pas bien. Supprimer l'activité augmentera l'ennui ou le besoin de reconnaissance. Se faire aider devient alors utile et permettra de traiter les causes. L'activité compensatoire disparaîtra alors d'elle-même.

Le but de ces questions est de vous aider à faire le tri entre le nécessaire, l'utile, le signifiant et le futile ou l'inutile.  Votre bateau est trop chargé, il risque de prendre l'eau, alors déchargez-vous en prenant des décisions qui parfois peuvent être radicales.

Gérer son activité

On en revient au concept de gérance. Le gérant a un pouvoir de direction qu'il doit faire respecter. Dire oui à toutes les sollicitations sans prendre de recul, c'est céder aux autres la maîtrise de sa vie. Il n'est plus gérant mais vit dans la dépendance. Il en retire peut-être de la reconnaissance, mais il n'est plus libre. Son existence se charge de plus en plus jusqu'à l'épuisement. Il a perdu le contrôle de sa vie.

S'agripper à son travail, à une activité qui se révèlent être insatisfaisants et aliénants au risque d'y perdre la santé et surtout le plaisir de l'exercer est une attitude qui révèle notre instinct de propriétaire qui revendique ses droits et a peur de perdre son statut et son pouvoir.

Il faut parfois lâcher prise et laisser partir cet emploi ou cette activité. La vie en nous est bloquée. Elle peut même perdre son sens (signification et direction). Rien de ce que nous pourrons faire de plus n'y changera rien. Il ne s'agit pas de travailler plus longtemps et plus fort, il est peut-être préférable d'orienter notre effort vers une autre activité. Cela passe alors par une remise en question, une prise de distance pour faire le point, reprendre contact avec nos envies, susciter un nouveau désir, trouver en nous une nouvelle énergie, devenir plus indépendant et plus libre, simplifier sa vie.

 

 
< Précédent   Suivant >
La réalisation de soi


Nouveau site:
Tout-simplement.swiss
En chemin vers l'essentiel ... tout simplement !
Des textes et des vidéos !

Mieux se connaître pour réussir sa vie
Tous nous cherchons le bonheur au sein des tracas de la vie, de ses exigences, des attentes des autres.
Pourtant, une existence humaine se construit année après année. Des buts sont nécessaires, ainsi qu'un chemin possible pour atteindre la réalisation de soi.
Voici quatre guides (e-books en téléchargement gratuit) pour vous accompagner dans votre développement personnel:
1. Évoluer vers le simple : Comment gérer ses ressources, ses biens extérieurs
2. Évoluer vers l'authenticité : Comment prendre contact avec son être profond
3. En quête de l'Ultime : Comment traverser la crise qui ébranle nos fondations
4. Désir d'infini : Comment s'ouvrir à la plénitude et se dépasser


Thierry Feller

Consultez mon profil
Ce qu'ils en disent :-)

Image Active


Pseudo: thierry.feller