Réseau CourtaPro.ch

Le guide pratique du développement personnel et de la réalisation de soi

Mon-developpement-personnel.ch

Accueil Accueil
Site: Tout-simplement Site: Tout-simplement
Le développement personnel > Le développement personnel >
1- Evoluer vers le simple > 1- Evoluer vers le simple >
2- Evoluer vers l'authenticité > 2- Evoluer vers l'authenticité >
3- En quête de l'Ultime > 3- En quête de l'Ultime >
4- Désir d'infini > 4- Désir d'infini >
5- L'Homme à la Barre > 5- L'Homme à la Barre >
6- Vivre plus heureux > 6- Vivre plus heureux >
Ma carte du monde > Ma carte du monde >
Téléchargez nos guides



 

Ce texte vous intéresse ?
Il est contenu dans le guide gratuit: "En quête de l'Ultime "

Quand l’être que tu es finira-t-il ?

Cher Quaesitus,

Avec ma lettre précédente, nous avons commencé à sentir que des choses bien concrètes, voire prosaïques recélaient une part de mystère. Le début de l’être que tu es est un mystère.

Sa fin aussi … Voyons plutôt.

Au départ, c’est vraiment très simple: la vie d’un être humain s’achève par la mort. On dirait une définition du code civil. C’est net … et tranchant !

Mais c’est nettement plus compliqué que cela.

Quand dit-on de quelqu’un qu’il est mort ? La définition médicale est plus précise: quand le cerveau n’émet plus d’ondes cérébrales durant un certain temps, je crois 2 minutes.  En d’autres termes, le courant ne passe plus … la machine s’éteint … Je caricature, mais c’est un peu cela n’est-ce pas ?

Mais voilà, parfois la machine repart. Ces expériences de morts imminentes, nombreuses et très bien documentées, même si une grande partie du corps médical les contestent, mettent le doigt sur quelque chose de très dérangeant.

Ce n’est pas tellement le problème qu’une personne en état de mort cérébrale se réveillent après 10, 15 ou 20 minutes, mais c’est beaucoup plus dérangeant: certaines personnes racontent ce qu’elles ont vécu dans la salle de l’hôpital, vu et entendu avec des détails qu’elles ne pouvaient pas connaître, alors que leur cerveau était en état de mort cérébrale.

Que pouvons-nous déduire d’une manière très rationnelle ? Ces expériences manifestent une certaine forme de conscience alors que le cerveau ne fonctionne plus.

Ces expériences sont bien trop nombreuses pour ne pas se poser une autre question:

Quand l’être finit-il vraiment ? La conscience et donc forcément l’être ne semblent pas obligatoirement et fatalement liés à un corps et à un cerveau, ils ne disparaissent pas forcément à la mort. Troublant !

Tant le commencement que la fin de notre être est un mystère. Déclarer d’une façon péremptoire que notre être commence avec notre naissance et s’achève avec notre mort me semble contraire aux faits.

Est-ce que l’être que je suis, que tu es … continuerait-il d’être après la mort ?

 

 

 
< Précédent   Suivant >
La réalisation de soi


Nouveau site:
Tout-simplement.swiss
En chemin vers l'essentiel ... tout simplement !
Des textes et des vidéos !

Mieux se connaître pour réussir sa vie
Tous nous cherchons le bonheur au sein des tracas de la vie, de ses exigences, des attentes des autres.
Pourtant, une existence humaine se construit année après année. Des buts sont nécessaires, ainsi qu'un chemin possible pour atteindre la réalisation de soi.
Voici quatre guides (e-books en téléchargement gratuit) pour vous accompagner dans votre développement personnel:
1. Évoluer vers le simple : Comment gérer ses ressources, ses biens extérieurs
2. Évoluer vers l'authenticité : Comment prendre contact avec son être profond
3. En quête de l'Ultime : Comment traverser la crise qui ébranle nos fondations
4. Désir d'infini : Comment s'ouvrir à la plénitude et se dépasser


Thierry Feller

Consultez mon profil
Ce qu'ils en disent :-)

Image Active


Pseudo: thierry.feller